Problématiques du TER breton

Le CODEF met en ligne ci-dessous 2 articles du dossier de presse publié le 23 janvier 2022 par le journal le Télégramme de Brest et de l’Ouest et qui illustrent les problématiques du TER rencontrées en Bretagne depuis la mise en service de la Ligne à Grande Vitesse (LGV Ouest) en 2017. 

Il ressort sans ambiguité des témoignages des personnes interviewées (second article) que depuis les grands changements de 2017, il y a un problème de qualité et d’adaptation des dessertes aux besoins réels des usagers : 

https://www.letelegramme.fr/dossiers/les-trains-en-bretagne/le-ter-ce-reseau-hyper-social-23-01-2022-12908953.php

https://www.letelegramme.fr/dossiers/les-trains-en-bretagne/frequences-et-horaires-mal-adaptes-les-usagers-bretons-attendent-mieux-du-train-23-01-2022-12908770.php

 

A noter que selon un article du journal Le Monde du 18 novembre 2017 relayant un rapport de l’ARAFER (Autorité de Régulation des Activités Ferroviaires et Routières), 9 voyageurs sur 10 en France utilisent des trains du quotidien (TER, trains de banlieue ou RER) alors que la moitié des sièges offerts l’est pour des voyages longue distance (TGV, Intercités, trains internationaux…)
 
 

Lettre ouverte de la FNAUT relative à la diminution de l’offre TER

Face aux difficultés que les usagers des TER rencontrent depuis plusieurs mois, en raison de la diminution de l’offre et des difficultés de production, la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports) a souhaité porter à  la connaissance de la Direction TER de la SNCF, sous la forme de lettre ouverte, les mesures en matière d’offre, d’information et de dédommagements qu’elle estime nécessaire.

Le retour à une offre nominale est attendu le plus rapidement possible par les voyageurs afin que le taux de charge soit moindre et que leur confiance dans le transport public, particulièrement le TER, puisse être retrouvée.

Pour accéder à la lettre ouverte, bien vouloir cliquer sur le lien ci-dessous : 

https://www.fnaut.fr/lettre-ouverte-a-la-direction-ter-de-la-sncf-relative-a-la-diminution-de-loffre-ter/

Extrait du compte rendu du Comité de lignes Région Pays de la Loire du 30.09.2021

 

EXTRAIT DU TABLEAU DE SUIVI DU COMITÉ DE LIGNES DU 30 SEPTEMBRE 2021 (valant compte rendu) :

Question 1 : Ne pourrait-on réintroduire, comme cela était le cas avant 2017, 1 ou 2 trains sur la liaison NANTES-RENNES avec arrêt en gare de REDON ?   

Nous sommes persuadés pour notre part qu’avec des trains NANTES-REDON-RENNES et RENNES-REDON-NANTES aux horaires bien ciblés – et nous faisons référence ici entre autres aux ex trains Intercités – il y aurait un rebond de la fréquentation voyageurs du PEM de Redon. Il y a selon nous matière à capter une clientèle régionale et interrégionale d’usagers occasionnels,  notamment celle qui, pour différentes raisons, délaisse l’usage de la voiture.

Réponse de la Région Pays de la Loire : Le cadencement a redéfini les missions du train afin de les rationaliser et ainsi mieux organiser les correspondances entre services. L’optimisation en mission du maillage régional (comme les Redon- Savenay-Nantes) se retrouvent sur l’ensemble du réseau (exemples : Clisson, Ancenis, Sablé…). Redon est une gare importante du réseau car elle se situe à la frontière entre les Régions Bretagne et Pays de la Loire et permet la mise en correspondance des trains des deux réseaux. Les développements d’offres lui bénéficient à chaque fois, excepté pour les Rennes-Nantes directs qui visent un autre type de voyageurs

Information post-réunion – Evolution des fréquentations entre 2016 et 2019 en nombre de voyages (avant et après cadencement) pour la liaison Nantes-Rennes directe : 

– 2016 : 209.987 voyages

– 2017 : 239.755 voyages

– 2018 : 242.380 voyages

– 2019 : 283.842 voyages

La création de nouveaux trains directs entre Nantes et Rennes répond à un réel besoin : les fréquentations augmentent régulièrement

Question 2 : Demande de création d’un train de maillage interrégional entre Rennes-Redon et Savenay

Réponse de la Région Pays de la Loire : Les créations de Rennes-Redon relèvent de la compétence de la Région Bretagne

Question 3 : Liaisons ferroviaires vers la Bretagne Sud et retour

Le CODEF souhaite le renforcement des liaisons ferroviaires NANTES-REDON-VANNES-LORIENT-QUIMPER et dans l’autre sens entre la Bretagne Sud et NANTES et même au-delà (vers BORDEAUX, TOULOUSE, etc…). Nous considérons d’une part qu’il y a du potentiel sur ces dessertes et que d’autre part, le fait interrégional mérite d’être pris en considération.

Réponse de la Région Pays de la Loire : Il existe actuellement 4 allers-retours entre Nantes et Quimper (dont 1 prolongé jusqu’à Brest). La SRM (Stratégie Régionale des Mobilités) prévoit la création de services supplémentaires mais cela nécessitera des échanges avec la Région Bretagne. Par ailleurs, il est envisageable que des services privés (Services Librement Organisés) se positionnent sur les créneaux horaires restant disponibles.

Question 4 : Traitement des réclamations

Quel est le délai moyen de traitement, par Support National SNCF TER, d’une réclamation ?

Le contexte :                                                                                                                                                                        

1) Message transmis le 24.06.2021 par le CODEF à La Direction Régionale SNCF Pays de la Loire au sujet de l’annulation le 15 juin du TER au départ de la gare de Redon à 7h44 → suite à message au CODEF de la mère d’un usager de la ligne Redon-Pontchateau

2) Réponse d’attente de Support National SNCF TER du 28 juin 2021

3) Depuis (au 30.09.2021, date du Comité de lignes) : rien, toujours pas de réponse définitive

Réponse en séance : SNCF Voyageurs s’étonne de cette question car, après une période difficile avec les demandes de remboursement liées au COVID, le CRC* est à jour des réponses aux réclamations. Ne comprend pas pourquoi cette réclamation est remontée à un service national. Il faut contacter le CRC* au 0 800 210 800, basé à Nantes

Suite apportée à la réclamation :  Après nouvelle intervention du CODEF le 1.10.2021, une réponse nous a été apportée le 8.10.2021 par le Centre Relation Client (CRC) SNCF TER Pays de la Loire au sujet de la suppression le 15.06.2021 du TER au départ de la gare de Redon à 7h44 vers Pontchateau. Le 9.10.2021, le contenu de cette réponse était transmis par le CODEF à l’intervenante. Il figure dans la sous-rubrique “Réponses aux incidents” du présent site.

Rénovation des TER bretons

Vous trouverez, en cliquant sur le lien ci-dessous, un article du Journal Ouest France du 4 décembre 2021 concernant la rénovation de 19 rames de TER pour la Région Bretagne d’ici 2024 pour 62,3 millions d’euros :

https://www.ouest-france.fr/bretagne/bretagne-62-millions-pour-inciter-les-voyageurs-a-prendre-le-train-0f86a38c-543e-11ec-a757-a812cb0c2b29

Quelques observations : 

  1. La  rénovation concerne le parc Z TER qui reste aujourd’hui un matériel confortable pour les liaisons inter-villes entre la pointe bretonne et Rennes. Ces Z TER allient en effet confort et vitesse ;
  2.  La Région et la SNCF ne cessent de mettre en avant la première place de la Bretagne concernant le taux de ponctualité de ses trains : 96%. Mais  la Bretagne est également la dernière région française en termes d’offres de kilomètres de trains par habitant (ADPCR, bulletin n° 102, juin 2021, page 40 : http://www.adpcr.fr/les-bulletins-et-les-lettres.html). Et moins le volume de trains est important, plus la régularité de ceux-ci ne peut être que meilleure ! ; 
  3. Le coût de la rénovation des trains du quotidien que sont les TER, soit 62 millions d’euros, certes important, doit cependant être mis en regard du coût prévisionnel à ce jour du projet LNOBPL (Liaisons Nouvelles Ouest Bretagne Pays de la Loire) à horizon 2035, soit 6 milliards d’euros !

Dans le wagon vide d’un train entre Nantes et Rennes à l’heure de pointe

Le CODEF met en ligne le lien permettant d’accéder à un article du journal Ouest France du 25 novembre 2021 intitulé “Dans le wagon vide d’un train entre Nantes et Rennes à l’heure de pointe”.

Cet article est fort intéressant car il conforte le CODEF dans les demandes renouvelées qu’il porte auprès des Conseils régionaux de Bretagne et des Pays de la Loire ainsi qu’auprès de la SNCF de revoir leurs copies sur les liaisons TER Rennes-Nantes et Nantes-Rennes.

En effet, ces circulations s’avèrent déficitaires, alors qu’elles pourraient devenir rentables en introduisant un peu de cabotage, notamment en programmant des arrêts dans les gares de correspondance de Redon et Savenay : 

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/dans-le-wagon-vide-d-un-train-entre-nantes-et-rennes-a-l-heure-de-pointe-4b386ce6-4956-11ec-837a-0b24af42f148

 

 

 

 

Train du quotidien : Communiqué de presse de la coordination ferroviaire bretonne du 26 novembre 2021

Vous trouverez, en cliquant sur le lien ci-dessous,  le contenu – soit 2 pages – du communiqué de presse de la coordination ferroviaire bretonne (sigle : COFERBZH) faisant suite à la réunion organisée par elle le 22 novembre 2021 dans les locaux de la gare de Pontivy.

COFERBZH, collectif réunissant des associations d’usagers du train et des citoyens, milite pour le développement et la promotion du train en Bretagne, notamment le train du quotidien (TER)

CP Coordination bretonne-reunion novembre_2011-OK