Ce que la FNAUT attend du nouveau Gouvernement

Vous trouverez ci-dessous, en cliquant sur le lien ou sur la  vignette, le communiqué du 23 mai 2022 relatif aux attentes de la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT) vis-à-vis du nouveau Gouvernement en matière de mobilité : 

CP du 23 mai 2022 attentes FNAUT nouveau gouvernement

 

 

 

Trains de nuit : oui ou si, il faudrait choisir

Vous trouverez ci-après la reproduction d’un article du Mobitelex 375 de la revue Mobilettre intitulé  » Trains de nuit : oui ou si, il faudrait choisir  » (transmission FNAUT du 13 mai 2022) :

« Quelques mois après avoir lancé des liaisons internationales et nationales, les compagnies ferroviaires historiques quémandent déjà des subventions d’exploitation. Ou comment inventer des SLO subventionnés…

En début d’année, le ministre délégué chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari, se montrait plutôt satisfait : «La fréquentation du Paris-Nice dépasse nos prévisions, celle du Paris-Lourdes est très bonne également». En 2021, le taux de remplissage fut en moyenne de 80%. Au total près de 100000 voyageurs ont emprunté les trains de nuit entre octobre 2021 et janvier 2022 selon le ministère des Transports. Pour les vacances d’hiver de nombreux trains ont affiché complet. Attendons de voir comment sera l’été.

Pour les opérateurs «les trains de nuit ont atteint leurs limites en tant qu’entreprise commercialement viable»

Pourtant, dans le même temps, six opérateurs ferroviaires (DB, NS, OBB, SBB, SNCB et SNCF) se fendaient d’une lettre au vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans pour réclamer de l’aide pour le développement d’un réseau européen de trains de nuit : après Zurich-Amsterdam et Vienne-Munich-Paris lancés mi-décembre, doit s’ajouter ce mois-ci Amsterdam/Vienne/Innsbruck, avec en perspective Berlin-Bruxelles-Paris pour décembre 2023. Alors que l’exploitation des deux premiers trains commençait à peine et après avoir lancé ce plan de relance des trains de nuit de leur propre initiative dans le cadre de l’année européenne du rail, les voilà qui estimaient que « les trains de nuit avaient atteint leurs limites en tant qu’entreprise commercialement viable ». Ils venaient donc auprès de Bruxelles demander une aide politique pour ces liaisons transfrontalières. D’après nos informations, la SNCF aurait fait une démarche parallèle auprès des autorités françaises invoquant un déficit du Paris-Vienne… déjà.

A ce stade la seule réponse de la Commission se trouverait dans la réécriture en cours de principes directeurs régissant le règlement OSP de 2007. La Commission, prenant en compte les objectifs du Green Deal et admettant qu’un train de nuit international peut ne pas être commercialement rentable, envisage en effet la possibilité de « tronçonner » le régime juridique d’exploitation des trains de nuit internationaux et d’autoriser la mixité : conventionnement dans un Etat, service librement organisé du tronçon dans un autre.

Au-delà de la complexité du montage se pose une autre question : pourquoi les opérateurs feignent-ils de lancer un service librement organisé (SLO) s’ils se précipitent à la recherche de subventions avant même la première année d’exploitation ? Il vaudrait mieux annoncer d’emblée la couleur, à moins qu’il ne s’agisse que de tenter le coup ? Avec un taux de remplissage de 80% le Paris-Nice démontre pourtant sa pertinence auprès des voyageurs. Il faut donc travailler d’arrache-pied sur le modèle économique.

Certes l’exploitation internationale est plus complexe, mais on ne peut pas faire que de la grande vitesse point à point parce que c’est rentable, et chercher le conventionnement dès que la situation se complique. De ce point de vue-là, les réponses à l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) lancé au mois de mars par le gouvernement français pour le développement de trains de nuit internationaux exploités en accès libre permettront d’en savoir plus sur les intentions des uns et des autres… au moins au départ ».

MAX SENIOR, une offre SNCF pour les usagers de 60 ans et plus (présentation et fonctionnement)

Bien vouloir cliquer sur le lien suivant :

20220330 – CP Lancement SNCF Max Senior

Trains très légers et petites lignes

Flexy, la navette rail-route pour redynamiser les petites lignes: https://youtu.be/y_4rU_5FKSc

Draisy, le train très léger pour (re)découvrir les petites lignes: https://youtu.be/WY1tL_owEqQ