La stratégie de SNCF Mobilités compromet l’avenir du rail

Vous trouverez ci-après le communiqué du 8 avril 2019 par lequel la FNAUT revient à la charge après un premier communiqué très critique du 20 février 2019.

La Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports dénonce à nouveau la politique commerciale catastrophique de SNCF Mobilités et demande au gouvernement de prendre ses responsabilités face à la dégradation des services de l’opérateur :

Une nouvelle régression de l’offre TGV

Voici un article publié par la FNAUT dans son Bulletin n° 272 de mars 2019 dans lequel la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports dénonce la dégradation de l’offre TGV depuis les horaires 2019, en particulier entre l’Est et le Sud-Est de la France.

On lira plus particulièrement avec attention les commentaires de la FNAUT concernant la réaction de la SNCF suite à l’intervention de la Fédération auprès du gouvernement.

Il se déduit de cet article que des menaces pèsent – dans le cadre du contexte de recherches d’économies par la SNCF afin de parvenir à l’équilibre financier – sur les dessertes TGV directes des villes moyennes (même si la loi du 27 juin 2018 dite “pacte ferroviaire” prévoit la conclusion de contrats de service public, y compris pour des relations TGV “afin de préserver des dessertes directes sans correspondance” et si le gouvernement s’est engagé au “maintien de la desserte des 230 gares TGV”).

Bulletin FNAUT infos n° 272 de mars 2019 (page 6)