Rapport 2019 de la Cour des Comptes – Trains Intercités : une réforme à achever

Dans son rapport public annuel, la Cour des comptes juge que l’Etat est « mal armé » pour conserver la gestion des Intercités et trains de nuit, en raison notamment « de la faiblesse des moyens qu’il peut y consacrer ».

Elle suggère un transfert des « lignes d’aménagement du territoire » (Nantes-Lyon, Nantes-Bordeaux, Toulouse-Hendaye) aux régions concernées.

Par ailleurs, la Cour préconise une exploitation sans convention des trains de nuit et des « lignes Intercités structurantes » (Paris-Toulouse, Paris-Clermont, Bordeaux-Toulouse-Marseille) « par la SNCF ou ses futurs concurrents » et leur passage en open access car leur équilibre économique est possible.

Les réponses sont savoureuses : – L’Etat dit : NON – SNCF dit : OUI.

Pour de plus amples informations, vous pouvez télécharger le document ci-après :

Laisser un commentaire