Réponses aux incidents – ANCIEN

Vous trouverez sur cette page les réponses à vos signalements d’incidents :
Réponse du 13 décembre 2018 de M. Julien GUENNOC, Responsable qualité TER Bretagne au sein de la SNCF, au mail du CODEF du 10 décembre 2018 relayant le message d’Olivier concernant les dysfonctionnements le vendredi du TER Rennes-Quimper au départ de la gare de Rennes à 17h05 :

Bonjour M. LE BARON,

Le TER Rennes-Quimper n°856659 fait l’objet d’une vigilance particulière par nos services.

Malheureusement, malgré cette vigilance visant à réaliser la qualité de service attendue par nos voyageurs, cette circulation a été fortement perturbée vendredi dernier comme vous le soulignez.

Sans vouloir nier le problème, voici quelques éléments d’explication : un problème technique au moment de la sortie des voies de garage a imposé d’enlever un élément. L’ajout d’un élément supplémentaire n’aurait pas permis de faire partir le train à l’heure.

Autrement dit, nous avons été obligé de réduire la composition du train et n’avons pas pu trouver de solution en dernière minute (les contraintes sur le matériel sont très fortes ces derniers jours, en raison de heurts avec des animaux qui réduisent la disponibilité du parc).

Nous serons donc encore en alerte ce vendredi et dans les semaines à venir pour réaliser cette circulation dans de bonnes conditions de composition et de régularité.

Cordialement,

JULIEN GUENNOC

Adjoint au Directeur du Contrat

Chef de projet Nouvelle Convention – Responsable qualité TER Bretagne

En réponse à Olivier (son message du 7 décembre 2018), voici le courriel adressé par le CODEF le 10 décembre 2018 à la Direction Régionale de Bretagne de la SNCF ainsi qu’à la Région Bretagne :
“Bonjour,
Malgré nos multiples alertes, le TER Rennes-Quimper n° 856659 au départ de la gare de Rennes à 17h05 était encore sous-dimensionné vendredi dernier 7 décembre et donc une fois de  plus en situation de surcharge.
Ce n’est pas le problème des usagers de savoir si cette situation, qui se renouvelle chaque semaine, est imputable à la Région Bretagne en raison d’une mise à disposition de matériel qui se révélerait insuffisant en nombre ou bien à la SNCF suite à des difficultés de maintenance.
Ce qui leur importe, c’est que ce dysfonctionnement, bien identifié et qui malheureusement devient habituel, cesse au plus vite.
Je vous rappelle que l’objectif commun affiché par vous est de RENFORCER LA QUALITE DE SERVICE.
Or, il convient de mettre des actes en face des mots.
Cordialement”,
Pour le CODEF,
le Président,
Jean-Luc LE BARON

En réponse à Olivier (son message du 23 novembre 2018), vous trouverez ci-dessous le courriel adressé par le CODEF le 26 novembre 2018 au Directeur de Production Adjoint ainsi qu’au Responsable qualité TER au sein de la Direction Régionale de Bretagne de la SNCF, avec copie de ce mail à la Région Bretagne :  

“Bonjour,

En complément de notre message du 12 novembre 2018 auquel vous n’avez pas répondu, nous vous informons que le TER Rennes-Quimper n° 856659 au départ de la gare de Rennes à 17h05 était sous-dimensionné le vendredi 9 novembre (cf notre signalement précédent) mais également les vendredi suivants 16 novembre et 23 novembre. En effet, ce train ne comporte qu’une seule rame et est donc bondé le vendredi, avec beaucoup de monde debout.

Nous demandons qu’il soit tenu compte des observations des usagers, relayées par le CODEF, et qu’au cas particulier il soit remédié dès cette semaine à cette situation de surcharge le vendredi.
Cordialement,”

Pour le CODEF,

le Président,

Jean-Luc LE BARON

En réponse à mm (son message du 22 novembre 2018), voici le courriel adressé par le CODEF le 22 novembre 2018 à la Direction Régionale de Bretagne de la SNCF :

“Bonjour,

Depuis le lundi 5 novembre 2018, le TGV n° 8780 au départ de la gare de Redon 6h18 à destination de Paris a été avancé de 3 minutes, soit désormais un départ à 6h15.
Or, les usagers n’ont, à notre connaissance, pas été informés de cette modification d’horaire. En effet, les fiches horaires en vigueur mentionnent toujours un départ de Redon à 6h18.
Par ailleurs, aucune alerte relative à ce changement d’horaire n’a a priori eu lieu dans le train ni dans les gares. Les contrôleurs et les agents des guichets ne semblent pas davantage informés du nouvel horaire.

La SNCF dit “mettre le paquet” en ce moment sur l’information aux voyageurs. Nous vous demandons en conséquence de mettre en oeuvre toutes dispositions utiles dans les meilleurs délais pour qu’une information transparente soit mise en place vis-à-vis des voyageurs concernés afin que la situation ci-dessus, pénalisante pour eux, ne perdure pas davantage.

Cordialement”,

Pour le CODEF

Le Président,

Jean-Luc LE BARON


Vous trouverez ci-après le message (d’attente) adressé au CODEF le 19 novembre 2018 par Contact TER Pays de la Loire-SNCF (au sujet des messages initiaux de réclamation de Leeroy S du 5 novembre 2018 et du souriciergris du 6 novembre 2018 ci-dessous concernant des dysfonctionnements TER) :
Bonjour,

Nous avons bien reçu votre message et nous vous en remercions.

En raison d’un volume important de demandes reçues actuellement, le délai de réponses apporté aux demandes et réclamations est sensiblement allongé.
Nous vous confirmons que votre demande est bien prise en compte et que toutes nos équipes sont mobilisées pour vous répondre au plus vite. Merci de votre patience.
Pour tous nos échanges concernant cette demande, merci de conserver le numéro figurant dans l’intitulé de ce mail.

Par ailleurs pour toute nouvelle demande, merci d’utiliser le formulaire en ligne sur le site SNCF TER Pays de la Loire.

Nous vous remercions de votre fidélité.
Cordialement,
Votre Centre de Relation Clients SNCF TER

Voici la réponse du 15 novembre 2018 de la Direction des Transports et des Mobilités au sein du Conseil régional des Pays de la Loire (suite au mail du CODEF du 6 novembre 2018  ayant relayé les messages de Leeroy S du 5 novembre 2018 et du souriciergris du 6 novembre 2018 concernant des dysfonctionnements TER) :

Madame, Monsieur,

La Région Pays de la Loire, Autorité Organisatrice des Transports qui finance le service de transport régional, a bien reçu votre message et vous remercie de lui faire remonter votre vécu au quotidien sur le réseau régional de transport.

Votre réclamation a été transmise à la SNCF – Établissement TER Pays de la Loire, notre exploitant qui réalise ces services, afin qu’il vous apporte une réponse précise et qu’il travaille à des propositions d’amélioration que la Région a demandées.

Bien cordialement.

La Direction des Transports et des Mobilités

Conseil régional des Pays de la Loire


En réponse à Martine Deplanche (son message du 9 novembre 2018), vous trouverez ci-dessous le courriel adressé par le CODEF le 12 novembre 2018 au Directeur de Production Adjoint ainsi qu’au Responsable qualité TER au sein de la Direction Régionale de Bretagne de la SNCF :
Bonjour MM. HAUTIN et GUENNOC,
Nous vous remercions beaucoup pour vos messages des 5 novembre et de ce jour .
En complément des 3 situations pour lesquelles vous nous avez livré ce jour votre analyse, nous souhaitons vous faire part d’une 4ème situation de dysfonctionnement, signalée encore vendredi par une usagère régulière de la ligne Redon-Rennes.
En effet, vendredi 9 novembre, le TER Rennes-Quimper au départ de la gare de Rennes à 17h05 était sous-dimensionné : 1 seule rame. Les usagers ont dû voyager debout et il y avait des bagages partout.
Nous attirons tout spécialement votre attention sur le fait que dans les 4 situations de “dysfonctionnement” qui vous ont été  signalées en 1 semaine, 3 d’entre elles concernent des trains bondés, surchargés…
En vous remerciant par avance de la réponse apportée à la situation évoquée ce jour,
Cordialement,
Pour le CODEF,
le Président,
Jean-Luc LE BARON

Réponse du 12 novembre 2018 de M. Julien GUENNOC, Responsable qualité TER Bretagne au sein de la SNCF, au mail du CODEF du 6 novembre 2018 relayant les messages de MM. Johann BOURCIER et Julien LABAT ainsi que de Mme Martine DEPLANCHE concernant 3 dysfonctionnements TER :
Bonjour M. LE BARON,

Suite à votre mail du 6 novembre, M. BEAUCAIRE m’a demandé de vous apporter des réponses.

Vous trouverez ci-dessous les éléments concernant les 3 situations que vous évoquez.

1°) TER 856608 du mardi 6 novembre 2018 (arrivée prévue à  Rennes à 7h56)

Ce train a eu un problème technique de contrôle des portes. S’agissant d’un système de sécurité, cela nous a obligé à différer une des 3 rames avant le départ de Quimper.

Le train est parti de Quimper avec un retard de 41 minutes.

Les SMS d’alerte ont été transmis aux abonnés à 5h50, 6h08 et 7h30,  avec mise à jour  en temps réel de l’application SNCF.

Le suivi de ce train depuis début septembre montre une régularité supérieure à 90%. Les incidents ayant impacté ce train sont :

Le 12 septembre : 6 minutes de retard suite à déformation d’un ouvrage d’art à Messac (Limitation de vitesse sur la zone concernée),

  • Le 13 septembre : 8 minutes de retard pour le même motif,
  • Le 01 octobre : 24 minutes de retard cause espacement du TGV 8702 qui a heurté des sangliers à Malansac,
  • Le 03 octobre : 22 minutes de retard suite à problème technique sur le matériel,
  • Le 09 octobre : 21 minutes suite à dérangement de signalisation.

Comme vous pouvez le constater, les causes de retards sont très différentes les unes des autres donc difficiles à anticiper.

En cas de retard supérieur à 20 minutes, nous invitons les voyageurs au départ de Vannes et Redon à emprunter  le train 856116 (Vannes 7h04, Redon 7h35) arrivant à Rennes à 8h21.

Pour les voyageurs au départ de Messac-Guipry, les voyageurs peuvent emprunter le train 856018 (Messac 7h40) arrivant à Rennes à 8h13.

2°) Sur-occupation du TER 856644 du Samedi 3/11 

Ce train est assuré ZTER avec une capacité places assises de 217 places. Le comptage d’un samedi classique est de  130 clients. Le suivi de nos bases nous montrait bien une occupation supérieure à un samedi habituel mais juste conforme à la capacité de ce train. Il n’a donc pas été repéré comme devant faire l’objet d’un renforcement.

Au signalement de cette sur-occupation au départ de Lorient, la mise en place d’un car de substitution a été étudiée mais l’heure d’arrivée de celui-ci et le temps de parcours associé n’était pas pertinent par rapport à la solution de report sur le train suivant (45 minutes après).

Le suivi du comptage des trains TER Bretagne, associé à la manifestation ‘La Route du Rhum’ nous a conduit à augmenter la capacité des trains sur la ligne de Rennes à St Malo et sur la liaison Quimper – Nantes. La disponibilité du matériel ne permettant pas d’assurer le forcement de tous les trains TER.

L’analyse de l’occupation de ce train sur les derniers périodes de congés ne montrent pas de sur occupations récurrentes. Nous prenons cependant attachement de ce train dans nos suivis des trains sensibles en ‘période de forte affluence’ afin de pouvoir anticiper, si nécessaire, ce type de situations.

3°) TER 856124 du 05/11 (8h35 au départ de Redon) :

Ce train est composé d’1 ZTER. Les comptages en notre possession nous indiquent une occupation de 165 passagers maximum pour 217 places assises offertes.  Le suivi des ventes de billets spécifique à cette date est de 18 voyageurs. Cette sur-occupation est donc surprenante par rapport aux éléments en notre possession.

Nous n’avons par ailleurs eu aucun signalement de nos équipes de bord.

Vous nous signalez que cette situation est récurrente le lundi matin, nous allons donc mettre en place une campagne spécifique de comptage sur ce train et prendrons le cas échéant les adaptations nécessaires.

Cordialement,

Julien GUENNOC


Voici la réponse (d’attente) du 7 novembre 2018 de M. David HAUTIN, Directeur de Production Adjoint au sein de la Direction Régionale de Bretagne de la SNCF (suite aux messages de MM. Johann BOURCIER et Julien LABAT ainsi que de Mme Martine DEPLANCHE concernant 3 dysfonctionnements TER) :

Bonjour Monsieur Le Baron,

Nous avons bien pris connaissance de votre mail et nous vous remercions pour ces retours.

Nous allons analyser ces 3 situations et vous ferons un retour très rapidement.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez des éléments  complémentaires

Cordialement

David HAUTIN


En réponse à Leeroy S (son message du 5 novembre 2018) et à le souriciergris (son message du 6 novembre 2018), voici le message adressé par le CODEF le 6 novembre 2018 au Vice-Président de la Région Pays de la Loire en charge des Transports :
A l’attention de M. Roch BRANCOUR, Vice-Président en charge des transports
et de la Direction des Transports et des Mobilités
“Nous nous permettons de porter à votre connaissance les 2 dysfonctionnements récents suivants qui nous été signalés par des usagers de la ligne Redon-Nantes :

1) train supprimé : le TER au départ de la gare de Redon à 7h27et à destination de Nantes a été purement et simplement annulé aujourd’hui mardi 6 novembre. Motif : Panne de train. L’usager qui s’est rapproché de nous nous a indiqué qu’il a dû en conséquence emprunter le train suivant de 7h44, de surcroît plus lent,  avec les conséquences inhérentes en terme de retard…

2) défaut d’information :  une usagère régulière du TER Nantes-Redon au départ de la gare de Nantes à 17h14 nous a indiqué qu’hier, lundi 5 novembre, en plus du fait que ce train était bondé comme à l’habitude et donc en surcharge, elle a eu la désagréable surprise de constater que le terminus était cette fois non pas Redon comme habituellement, mais Savenay et a donc dû, après s’être renseignée auprès d’autres voyageurs en raison d’un défaut d’information du contrôleur pour alerter sur cette situation exceptionnelle, emprunter un autre train à Savenay pour Redon.

Dans notre message de réponse faisant part de la transmission de ces dysfonctionnements auprès de vous, nous allons indiquer à chacun de ces 2 usagers qu’ils ont la possibilité de faire part directement de leurs doléances et griefs auprès de la Région Pays de la Loire, via l’application Contribu’TER.

Nous sommes à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

Cordialement,”

Pour le CODEF, Jean-Luc LE BARON

Président


En réponse à Johann Bourcier, Julien Labat (leurs messages du 5 novembre 2018)ainsi qu’à Martine Deplanche (son message du 6 novembre 2018), vous trouverez ci-dessous le courriel adressé par le CODEF le 6 novembre 2018 au Référent de la Direction Régionale de Bretagne de la SNCF chargé des lignes Redon-Rennes et Redon-Vannes, au Directeur Régional de la SNCF ainsi qu’aux Président de la Région Bretagne et Vice-Président de la Région en charge des transports :

“Bonjour,
Le CODEF tient à porter à votre connaissance 3 situations récentes vécues par les usagers SNCF des lignes Redon-Rennes et Redon-Vannes qui témoignent, si besoin en était, de l’absolue nécessité de renforcer la qualité de service :

1) retard de train : ce matin, le TER au départ de la gare de Redon à 7h21 vers Rennes a été annoncé comme ayant un retard de 40 minutes, contraignant les usagers à emprunter le train suivant (7h35) qui met 46 minutes (au lieu de 35 pour le précédent) pour rallier Rennes
Motif annoncé : Panne de matériel !
2) surcharge de train : hier lundi 5 novembre et comme tous les lundi matin, le train de 8h35 au départ de la gare de Redon direction Rennes était sous-dimensionné. Résultat : des valises et des bagages partout et le trajet debout pour bon nombre de voyageurs
3) surcharge de train : samedi 3 novembre, le train au départ de la gare de Vannes à 17h24 (trajet Quimper-Redon-Rennes) est arrivé bondé en gare de Vannes et n’a pu prendre qu’une partie des voyageurs. Et c’est le même scénario à chaque fin de vacances scolaires, le train étant largement sous-dimensionné (1 seule rame !). Le train suivant, au départ de Vannes, était bien rempli également et cela a engendré de nombreux problèmes de correspondances.
Nous vous demandons expressément de remédier à ces dysfonctionnements, malheureusement trop fréquents et qui pourraient être évités pour certains s’il était tiré les enseignements du passé (cf les surcharges récurrentes juste avant, à la fin et juste après les périodes de vacances scolaires).
Dans l’attente de votre réponse,”
Pour le CODEF,
le Président,
Jean-Luc LE BARON

Voici le message adressé le 27 juillet 2018 par M. Matthieu BEBIN, Chef du Pôle Concertation, Animation, Usagers à la Région Bretagne, en réponse au courriel qui lui avait été adressé le 25 juillet concernant les horaires en vigueur à compter du 27 août prochain sur la ligne Redon-Rennes :
“Monsieur,

La presse a mal titré ses articles. Il y aura plus de trains à la rentrée pour certaines trajets de l’axe Vannes – Rennes comme la gare de Messac qui va retrouver des trajets supplémentaires le matin
La gare de Redon va bénéficier de trajets avec de meilleurs temps de parcours notamment en heures de pointes le matin et le soir.

Je vous prie de trouver ci-joint le communiqué de presse adressé aux rédactions. Je me tiens à votre disposition pour évoquer ce sujet si besoin.

Cordialement,”

P.J : Communiqué de la Région Bretagne du 24.07.2018 : 324 CP nouvelle offre TER Vannes-Rennes

En réponse à Régine Bourré (ses messages des 23 juillet 2018 et  25 juillet 2018), il est indiqué que compte tenu du communiqué de presse de la Région Bretagne intervenu entretemps le 24 juillet 2018,  il a été décidé d’adresser ce jour 25 juillet le message suivant à M. Gérard LAHELLEC, Vice-Président de la Région Bretagne chargé des transports et des mobilités, avec copie à la Présidence de la Région Bretagne :
Bonjour,
Nous découvrons par voie de presse le communiqué de la Région Bretagne faisant état notamment de “trains plus nombreux” à la rentrée sur la ligne Redon-Rennes.
Aussi je vous saurais gré de bien vouloir nous faire parvenir dans les meilleurs délais le détail de cette offre ferroviaire (horaires) afin que les usagers puissent en prendre connaissance.
Cordialement,
Jean-Luc LE BARON
Président du CODEF
Comité de Défense et de Promotion de la Desserte ferroviaire de REDON et du Pays de REDON

En réponse à Julien Labat (son message du 22 mai 2018 à 22 h 38 min)
Jean-Luc LE BARON a dit :

Vous trouverez ci-dessous la réponse adressée par courriel le 24 mai 2018 par le Référent de la Direction Régionale de Bretagne de la SNCF au message envoyé le même jour concernant l’information des voyageurs suite aux changements d’horaires affectant cette semaine certains TER :
Réponse de M. David HAUTIN, Responsable des lignes REDON-VANNES et REDON-RENNES au sein de la Direction Régionale de la SNCF :

Bonjour Mr Le Baron,

Je vous remercie pour ce retour.
Suite à la mise en place du nouveau poste d’aiguillage de Rennes le week-end dernier, un allègement du plan de transport a été mis en place cette semaine afin de fiabiliser  sa mise en service.
Les adaptations sont concentrées en particulier sur le périurbain de Rennes mais quelques ajustement ont été nécessaires sur 3 trains Rennes – Redon – Vannes :
– 856115 (Rennes 7h45 – Vannes 9h24) de mardi : arrêts supplémentaires entre Rennes et Messac,
– 856157 (Rennes 18h06 – Redon 18h57) supprimé mardi et vendredi,
– 856148 (Vannes 16h51 – Rennes 18h09) avance de 10 minutes Mardi et vendredi pour faire des arrêts supplémentaires entre Messac et Rennes.

Le plan de transport revient à la normal à partir de ce Week end.

Les voyageurs abonnés auraient dû être informés pas sms et emailing lundi soir mais notre opérateur téléphonique nous a informé avoir eu des soucis techniques ayant empêché la distribution d’une partie des messages.

Pour les 2 circulations de demain, une nouvelle campagne d’information par sms sera déclenchée ce soir.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez des éléments complémentaires.

Cordialement

David HAUTIN

Message adressé par le Président du CODEF le 24 mai 2018 :

Bonjour,

Je vous remercie de bien vouloir m’indiquer la raison pour laquelle le TER partant habituellement de VANNES à 16H51 vers REDON est parti avant-hier mardi 22 mai sous le nez de certains usagers avec 10 minutes d’avance ! Aucune information n’était disponible, sauf à aller vérifier les départs à venir sur le site TER Bretagne.

Une simulation sur le site TER Bretagne montre par ailleurs que le départ du TER est également programmé à 16h40 (au lieu de 16h51) demain vendredi 25 mai, l’horaire de ce train ayant subitement changé. Aussi je vous demande, au nom du CODEF, de bien vouloir demander à vos services de prendre toutes dispositions utiles pour en avertir suffisamment à l’avance les usagers, ce afin d’éviter que les errements de mardi dernier se reproduisent.

Cordialement

Jean-Luc LE BARON

Président du CODEF

Comité de Défense et de Promotion
de la Desserte ferroviaire de REDON et du Pays de REDON


Poncet dit :

LE BARON Jean-Luc

Vous trouverez ci-dessous le message adressé ce jour au Directeur Régional de la SNCF ainsi qu’aux Président de la Région Bretagne et Vice-Président de la Région en charge des transports :

Bonjour,

Je vous fais suivre le message de M. Frédéric PONCET, usager de la ligne REDON-RENNES, reçu ce jour sur le site Internet du CODEF à la rubrique “Déclarez vos incidents” :

“Bonjour, ce matin dans le train de 7h23 au départ de Redon et à destination de Rennes : 1 seule rame, des usagers debout. Cdt”.

Ces errements n’ont que trop duré. La fiabilisation du plan de transport sur la ligne sud, évoquée dans un courriel du 25 janvier dernier par M. HAUTIN, Responsable de la ligne REDON-RENNES, ne se met toujours pas en place.

Non seulement, depuis la rentrée de septembre 2017, il y a moins de trains aux heures de pointe, mais les trajets, notamment sur l’axe REDON-RENNES, ne sont pas fiables.

Faute d’avoir pu mettre un terme à ces incidents au plan régional, cette situation sera portée à la connaissance des plus hautes autorités de la SNCF et de l’Etat.

Cordialement,

Jean-Luc LE BARON

Président du CODEF

Comité de Défense et de Promotion
de la Desserte ferroviaire de REDON et du Pays de REDON


Poncet dit : 26 mars 2018 à 9 h 01 min
Jean-Luc LE BARON dit :

Bonjour,

Comme suite au message de ce matin, voici d’une part le mail de transmission que le CODEF a adressé ce matin à la Région Bretagne et à la SNCF et d’autre part le mail que j’ai transmis vendredi dernier 23 mars à M. Loïg CHESNAIS-GIRARD, Président de la Région Bretagne et à M. Gérard LAHELLEC, Vice-Président de la Région en charge des transports.
Bien cordialement,
Jean-Luc LE BARON
Président du CODEF

Message adressé le vendredi 23 mars :

Monsieur le Président du Conseil Régional,
Vous avez indiqué dans une interview récente au journal Ouest France que le niveau de service de la SNCF en Bretagne était « excellent ».
Je suis ébahi et consterné que vous teniez de tels propos alors même que dans la période récente, notre association d’usagers vous a fait remonter, de même qu’à la Direction Régionale de la SNCF, les incidents quasi quotidiens au mois de janvier notamment et qui perdurent (cf le message du CODEF qui vous a été transmis hier), affectant la circulation des trains sur l’axe Redon-Rennes : retards de trains, suppressions de rames, etc…
Et malheureusement ces incidents ne sont pas limités à la seule desserte ferroviaire de Redon.
Faites donc la « tournée des popotes », et vous verrez que les retours du terrain de la part des usagers sont tout autres que ceux que vous exprimez.
Que le niveau de service de la SNCF puisse être qualifié de bon, soit, mais d’excellent sûrement pas : votre qualification de la situation est exagérée et, pour tout dire, inappropriée.
Plutôt que d’avoir recours à la méthode Coué et de céder à l’autosatisfaction, je vous demande d’écouter la voix des usagers.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président du Conseil Régional, l’assurance de ma considération distinguée.

Jean-Luc LE BARON
Président du CODEF
Comité de Défense et de Promotion
de la Desserte ferroviaire de REDON et du Pays de REDON

——————————————————————————–

De: codef-redon@laposte.net
À: presidence@bretagne.bzh, « gerard LAHELLEC »
Cc: « laurent beaucaire » , « dominique chuffart » , « chloe keniec » , « david hautin » , « fanny rolland »
Envoyé: Lundi 26 Mars 2018 09:45:50
Objet: Fwd: VOYAGE DU 26/03/2018 DANS LE TRAIN de 07H23 à REDON

Bonjour,
En complément de mon courriel de vendredi dernier 23 mars, je vous fais suivre le message de M. Philippe LOIZEL, usager de la ligne SNCF REDON-RENNES.
Un message de la même teneur a été adressé ce jour par M. Frédéric PONCET, également utilisateur de la ligne REDON-RENNES.
Cordialement,
Jean-Luc LE BARON
Président du CODEF
Comité de Défense et de Promotion de la Desserte ferroviaire de REDON et du Pays de REDON

——————————————————————————–

De: « loizel.philippe »
À: « codef-redon »
Envoyé: Lundi 26 Mars 2018 09:11:53
Objet: VOYAGE DU 26/03/2018 DANS LE TRAIN de 07H23 à REDON

‌Bonjour,
Je vous signale une nouvelle fois des conditions de voyage déplorables dans le TER REDON RENNES avec un départ à 07h23 en gare de REDON.
Aujourd’hui nous avions une seule rame et beaucoup de voyageurs debout, dans mon wagon nous étions 11 personnes debout et j’ai pu voir deux autre voyageurs dans une allée !!!
Je note tout de même pour l’anecdote que des voyageurs qui utilisent d’habitude cette ligne à cette heure, n’ont pas voulu prendre le train bondé et voyager debout dans ces conditions, ils ont préféré prendre le suivant….
Est ce normal ?
Pourquoi la SNCF en relation avec la Région n’utilise t-elle pas comme auparavant les trains Bombardiers REGIO 2N pou accueillir le surplus de voyageurs ?
A vous lire,
Ph LOIZEL

LUCAS
LE BARON Jean-Luc

Bonsoir,
Vous trouverez ci-après la réponse adressée le 27.02.2018 par Mme Fanny ROLLAND, Assistante qualité et relation aux usagers du transport
auprès de la Région Bretagne, à mon courrier électronique du 21.02.2018, après les incidents à répétition des 19 et 20.02.2018 concernant le TER au départ de la gare de Redon à 7H23 vers Rennes.
Bien cordialement,
Jean-Luc LE BARON
Président du CODEF

Message de Mme Fanny ROLLAND :

Monsieur Le Baron,
Monsieur Gérard Lahellec a bien voulu me transmettre votre courrier électronique concernant des problèmes de production sur la circulation proposant un départ à 7h23 de Redon vers la gare de Rennes.
Le lundi 19 février, un accident de personne a en effet malheureusement entraîné un retard de 35 minutes de la circulation n°856 608. Cette même circulation a été impacté par un problème lié au matériel roulant le lendemain entraînant un nouveau retard de 32 minutes.
Nous comprenons les difficultés rencontrées par les usagers face à ces retards répétés. C’est pourquoi nous travaillons depuis plusieurs semaines avec les équipes SNCF afin de rétablir au plus vite de bonnes conditions de circulations pour les usagers. Comme indiqué dans le courrier électronique que nous avons envoyé aux usagers conjointement avec la SNCF, la disponibilité du parc matériel est actuellement réduite entraînant un nombre important de retards, annulations ou modifications de composition sur l’ensemble du réseau TER. Des conditions météorologiques défavorables cumulées à de nombreux heurts avec des animaux ont en effet endommagé une partie du parc matériel qui doit actuellement subir des opérations de réparation.
Afin de remédier autant que possible à cette situation, des rames supplémentaires ont été louées aux Régions limitrophes pendant l’immobilisation du matériel endommagé. Les équipes de maintenance ont été renforcées afin de réduire les délais de réparation et remettre en service au plus vite l’ensemble du parc matériel tout en garantissant la sécurité des voyageurs.
Le Conseil régional a investi 515 millions d’euros pour acquérir 26 nouvelles rames Regio 2N qui permettront à termes d’éviter de telles situations de tensions sur le parc matériel. Celles-ci sont mises en circulation au fur et à mesure de leur livraison par le constructeur; la dernière livraison étant programmée au début de l’année 2019. En parallèle, les travaux de signalisation en cours sur la ligne Redon-Rennes permettront dès l’été prochain de fluidifier le trafic et d’améliorer la constance du service proposé aux usagers de la ligne.
Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’assurance de ma considération distinguée.

Fanny ROLLAND

Assistante qualité et relation aux usagers du transport
02 22 51 60 07
Région Bretagne I Rannvro Breizh
Direction des transports et des mobilités I Renerezh an treuzdougen war zouar hag ar fiñvusted
Service animation, territoires, évaluation I Servij bevaat, tiriadoù, priziañ
283 avenue du général Patton – CS 21101 I 283 bali ar Jeneral Patton – CS 21101
35711 Rennes Cedex 7 I 35711 Roazhon Cedex 7

Grondin

Bonjour,
Voici le message adressé ce jour à la fois au Directeur Régional de la SNCF ainsi qu’au Vice-Président de la Région Bretagne en charge des transports :

« Hier mardi 20 février et avant-hier lundi 19 février, le TER au départ de la gare de REDON à 7h23 et à destination de RENNES était à nouveau en retard, obligeant les voyageurs à prendre celui de 7h33 avec toujours la même conséquence, à savoir des usagers contraints de voyager debout.
Les propos concernant l’attention particulière apportée aux usagers de la ligne REDON-RENNES ne suffisent pas. Les actes doivent suivre.
Jusqu’à quand doit-on supporter une telle dégradation de service ? »

Cordialement,
Jean-Luc LE BARON
Président du CODEF
Comité de Défense et de Promotion
de la Desserte ferroviaire de REDON et du Pays de REDON

Poncet

Bonjour,
Un nouveau message a été adressé ce matin à différents responsables de la SNCF et de la Région Bretagne.
Voici le contenu de ce message :

« Hier 31.01.2018, le train au départ de Redon à 7h23 à destination de Rennes avait 40 minutes de retard, de telle sorte que les usagers de Redon et du Pays de Redon, à qui leurs employeurs n’accordent pas des facilités d’horaires comme d’aucuns voudraient le faire croire, ont été dans la nécessité de prendre le train suivant de 7h33, d’où 23 minutes de retard, et des usagers debout dans ce second train.
Il s’agit d’un nouveau manquement, malheureusement bien trop fréquent, puisqu’il s’ajoute au retard d’1 heure 20 – à l’arrivée à Redon – du TER qui était au départ de la gare de RENNES à 18h06 le mardi 23 janvier ainsi qu’à la pagaille sur les rails près de Rennes survenue vendredi dernier 26 janvier où des usagers ont été invités à descendre du TER Redon-Rennes de 7h33 avant le terminus de celui-ci et se sont retrouvés livrés à eux-mêmes le long de la 4 voies, au mépris des règles élémentaires de sécurité, ce qui est très grave.
Je vous le redis : tout cela n’est pas admissible.
Vous avez indiqué dans un précédent message du 25.01.2018 que des actions allaient être engagées pour fiabiliser le plan de transport sur la ligne sud.
Cela devient en effet urgentissime. La patience des usagers a ses limites (cf le reportage diffusé vendredi dernier au journal télévisé 19/20 de France 3 Bretagne).
Dans l’attente de votre réponse, »
Cordialement,
Jean-Luc LE BARON
Président du CODEF
Comité de Défense et de Promotion de la Desserte ferroviaire de REDON et du Pays de REDON

Poncet

Suite aux incidents de ce matin (retard + erreur d’aiguillage ayant conduit à « faire sortir » des voyageurs du train au niveau de la halte de Saint Jacques de la Lande avant le terminus de RENNES), le message suivant a été adressé – sans disposer de tous les éléments de contexte – au référent de la SNCF ayant en charge la ligne REDON-RENNES :

« Bonjour,

L’affaire me semble mal engagée en termes de fiabilisation du plan de transport.

En effet, ce matin, le train de 7h13 au départ de la gare de REDON et à destination de RENNES avait 20 minutes de retard. De plus, le train pour NANTES au départ de la gare de REDON à 7h27 a été supprimé.

Comme si cela ne suffisait pas, un incident d’aiguillage est survenu aux portes de RENNES à 8h30 s’agissant du train de 7h13 : une annonce de 20 minutes d’attente a été faite dans le train, qui s’ajoute aux 20 minutes de retard au départ de REDON : un incident peut en cacher un 2ème. De nombreuses personnes étaient debout dans le train !

Quand tout cela va-t-il prendre fin ?

Nous ne pouvons attendre que des améliorations ».

Cordialement,

Jean-Luc LE BARON

Président du CODEF

Comité de Défense et de Promotion
de la Desserte ferroviaire de REDON et du Pays de REDON

Frédéric
LE BARON Jean-Luc

En réponse à Frédéric.

Voici la réponse du Responsable de la ligne REDON-RENNES à la Direction Régionale de la SNCF de Bretagne à l’interpellation du Président du CODEF sur ce retard de train :

» Bonjour Monsieur LE BARON,

J’ai pris connaissance de votre mail et effectivement la situation décrite doit rester exceptionnelle.

Je me suis rapproché du service en charge des sujets production afin de vous fournir au plus vite les éléments de contexte et les actions engagées pour fiabiliser le Plan de transport sur la ligne sud.

Nous reviendrons vers vous au plus vite dés réception de ces informations.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez des éléments complémentaires

Cordialement

David HAUTIN «

Laisser un commentaire